Solitude du Dirigeant, une fatalité ?

Le mois dernier je vous ai donné ma vision du rôle du coach, aujourd’hui  je voudrais vous faire part d’un bénéfice  mal connu du coaching, celui de trouver de la sérénité à faire évoluer sereinement l’image que l’on s’est forgée auprès de ses collaborateurs et commanditaires vers plus d’authenticité.

Dans la tête du dirigeant, sa  fonction implique souvent une grande responsabilité vis-à-vis de son entourage.Il s’imagine qu’il n’a pas le droit à l’erreur, qu’il doit toujours savoir où il va et comment il doit y aller. Le devenir de l’entreprise et donc celui de ses salariés est, en quelque sorte entre ses mains. Cette responsabilité qu’il ressent exclut de la part du dirigeant, toute expression de doute sur ses propres capacités, compétences, maîtrises des différents paramètres, or ce doute est réel et naturel et il est impossible de tout maîtriser.

Cet écart entre l’image qu’il véhicule et ce qu’il éprouve est source de souffrance, il a l’impression de tromper son entourage, « je ne suis pas ce que vous croyez ». Cela peut entraîner des comportements rigides, voire agressifs et accentuer le sentiment d’isolement. Dans les périodes de difficulté économique les dérives vers le surmenage et la dépression sont fréquentes.

Le travail de coaching consiste à réinterroger cette image, à l’assouplir et à comprendre que la réalité n’exige pas la perfection. C’est à ce prix que le Dirigeant  osera, sans risque de décevoir, dire qu’il  ne sait pas toujours tout, que lui aussi a besoin des autres et que l’entreprise se développera mieux si tout le monde prend sa part de responsabilités.

A l’heure où on parle beaucoup d’intelligence collective ou d’entreprise libérée, cette évolution du comportement du dirigeant est un préalable pour repenser le management de l’entreprise vers plus de coopération, de responsabilisation, car c’est en prenant conscience et en acceptant ses failles que l’on peut comprendre celles des autres et donc de créer les conditions pour mieux travailler et vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *