Le plaisir de diriger

Je vous vois déjà hausser les épaules et murmurer  » c’est n’importe quoi, avec la conjoncture, la hausse des charges, la difficulté de recruter, on n’a pas de temps à perdre à lire des bêtises  » 

….et bien si, prenez le temps de lire, ce ne sera pas long et peut-être y trouverez-vous de l’intérêt.

 Lorsque la situation  est difficile, nous pouvons nous montrer préoccupé, voire désagréable et c’est humain. Mais un dirigeant est constamment sous les feux de la rampe et son comportement influence l’atmosphère de l’entreprise. S’il a l’air soucieux, s’il est de mauvaise humeur, l’ambiance devient morose et on commence à se poser des questions sur le devenir de l’entreprise.

Selon les tempéraments les uns s’inquiètent, les autres baissent les bras, d’autres encore (les meilleurs?) cherchent à partir.

Le dirigeant s’étonne alors de la baisse de l’efficacité, de l’augmentation des erreurs, des retours non conformes, d’un chiffre d’affaires en baisse.

Il a beau recadrer fermement les équipes, exiger des résultats à son encadrement et à ses commerciaux rien n’y fait, au contraire. Il se sent de moins en moins  soutenu et très seul pour tout résoudre ce qui augmente la pression et…son stress.

En fait il se retrouve dans un cercle vicieux, une spirale de l’échec.

Dans ce type de situation le dirigeant a oublié une donnée essentielle. La réussite de son entreprise ne repose pas uniquement sur lui mais sur la volonté et la mobilisation de tous. Tout le personnel a intérêt à la réussite de l’entreprise, car c’est de cette réussite que dépend son emploi et plus il se sent impliqué au quotidien, plus il a envie de donner le meilleur de lui-même.

Par contre c’est le dirigeant qui donne l’impulsion de la volonté et de la motivation de tous. Par ses paroles mais aussi et surtout par son comportement. Si lui y croit, alors tout est possible.

De plus l’énergie et la motivation sont communicatives et stimulent la créativité. De la spirale de l’échec il passe à celle de la réussite, et il connaît le plaisir de diriger car la réussite est collective.

Comment y arriver ?

En travaillant sur la gestion de ses émotions. Lors de mes interventions, je propose ainsi :

  • de donner les clés permettant de gérer ses émotions en situation professionnelle
  • d’appréhender les techniques permettant de s’affirmer en toute sérénité et en toutes circonstances
  • d’apprendre à aborder les situations difficiles de la vie professionnelle avec assurance et sérénité.

Chaque intervention est adaptée à votre cas spécifique, qui est validé dès le premier entretien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *